Suspendre ou moduler les mensualités de votre crédit immobilier. Est ce possible ?

Baisser ses mensualités

Il suffit d’une mauvaise conjoncture économique pour mettre à mal une activité professionnelle. Vous êtes indépendant, micro-entrepreneur ou professionnel libéral et vous savez que vos revenus vont diminuer ? Pour limiter les dégâts et éviter de vous retrouver dans le rouge, vous pouvez faire jouer la clause de modulation, en principe prévue dans n’importe quel prêt immobilier. Elle est d’ailleurs très utile si vous avez été mis en chômage partiel en tant que salarié.

Cette disposition vous permet de demander à votre conseiller de faire baisser, de façon temporaire, le montant de vos remboursements mensuels, afin de les adapter au mieux à votre nouvelle situation. En fonction des conditions propres à votre banque, vous pouvez ainsi réduire de 10 à 30 % vos mensualités. Le plus souvent, cette clause ne peut toutefois être activée qu’après un à deux ans de remboursements effectifs. De même, cette diminution de vos échéances s’accompagne nécessairement d’un allongement de la durée totale de votre emprunt. Or, les établissements prêteurs limitent cette durée à deux ans maximum.

Suspendre ses mensualités

Certains coups durs peuvent carrément vous priver de la majorité de vos revenus et vous empêcher de subvenir à vos besoins tout en continuant à verser vos échéances d’emprunt à la banque. Lorsque la diminution des mensualités ne suffit pas, vous pouvez demander leur suspen